Écrit-on « Je me permets » ou « je me permet » ?

« Je me permets » s’écrit systématiquement avec un -s. La raison pour laquelle un -s est ajouté à la première personne du singulier « je » lors de l’utilisation du verbe « permettre » est qu’il appartient au troisième groupe qui se termine par -re. Il convient de noter que l’ajout d’un pronom personnel n’a aucune incidence sur la conjugaison du verbe.

Quelle est la bonne expression entre « Je me permets » ou « je me permet » ?

Vous avez probablement déjà vu ces deux expressions dans des courriels professionnels ou des messages privés, mais savez-vous quelle est la bonne orthographe et conjugaison à utiliser ? 

Si vous êtes comme moi et que vous êtes soucieux de l’orthographe et de la conjugaison dans vos écrits, alors cet article est pour vous.

Il traite de la différence entre les expressions « je me permets » et « je me permet ».

Le verbe « permettre » au présent de l’indicatif 

Le verbe « permettre » au présent de l’indicatif est souvent utilisé dans des phrases où l’on parle de donner la permission ou de permettre quelque chose

Voici quelques exemples où le verbe « permettre » a été employé dans des phrases :

  • Je permets à mes employés de travailler de chez eux.
  • Tu permets que je te tutoie ?
  • Elle permet à sa fille de se balader avec des copines.
  • Nous permettons à nos voisins de profiter de la fête avec nous.
  • Vous permettez que nos enfants s’amusent ensemble ?
  • Ils permettent à leurs enfants de jouer dans le parc.

Règle de conjugaison du verbe « permettre »

D’abord, il faut comprendre que l’expression « Je me permets » contrairement à « je permets » exprime l’intention de se donner soi-même la permission ou se permettre quelque chose pour soi.

Ainsi, la règle pour l’écriture de « Je me permets » est de toujours utiliser la forme pronominale du verbe « permettre ». Dans ce scénario, il n’est pas approprié d’utiliser l’expression « je permets ». La conjugaison correcte est donc :

  • Je me permets ;
  • Tu te permets ;
  • Il/elle se permet ;
  • Nous nous permettons ;
  • Vous vous permettez ;
  • Ils/elles se permettent.

Quelques exemples d’utilisation de l’expression : « Je me permets » 

Il est important de savoir quand utiliser « Je me permets », surtout dans des courriels professionnels où la conjugaison et l’orthographe sont importantes pour donner une bonne impression. Voici quelques exemples d’utilisation de cette expression :

  • Je me permets de vous envoyer mon dernier livre en avant-première ; 
  • Je me permets de vous écrire pour vous proposer mes services en tant que consultant en marketing ; 
  • Je me permets de vous rappeler que la date limite pour le dépôt des candidatures est le 31 mars.

En résumé

Somme toute, l’expression correcte à utiliser est « Je me permets », car elle utilise la forme pronominale du verbe « permettre ». 

Pour éviter les erreurs, il est conseillé de toujours vérifier sa conjugaison et son orthographe avant d’envoyer un message. J’espère que cet article vous a été utile et qu’il vous a permis de mieux comprendre la conjugaison du verbe « permettre ». Sur notre blog, vous découvrirez également  d’autres conseils sur la grammaire et l’orthographe.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Notre newsletter regorge de pépites !

Réjoignez plus de 1000 abonnés pour recevoir les derniers tips, news, ressources et offres spéciales.